Les fruits et les jus de fruits n’ont pas du tout les mêmes effets sur la santé. Décryptage.

Fruits ou jus de fruits : les différences à savoir !

Fruits ou jus de fruits : les différences à savoir

Pommes entières, jus de pomme et pulpe de pomme

Pommes et jus de pommeDes chercheurs danois ont recruté des volontaires qu’ils ont suivis pendant 5 mois. Ces derniers ont été assignés soit à manger 550 g de pommes entières par jour, soit à boire 500 ml de jus de pomme avec la pulpe, soit à boire 500 ml de jus de pomme sans pulpe, soit à manger 22 g de pulpe de pomme par jour.

Les chercheurs ont ensuite observé l’évolution de l’état de santé des participants, et leur ont fait des prises de sang.

Un impact sur la santé cardiovasculaire ?

Résultat : Ceux qui avaient mangé des pommes entières ou de la pulpe ont vu leur taux de cholestérol sanguin LDL (un des marqueurs de la santé cardiovasculaire) chuter de 7% environ, ceux qui avaient bu le jus de pomme avec la pulpe ont vu leur taux de cholestérol LDL chuter de 2% environ, et ceux qui avaient bu le jus de pomme sans pulpe ont vu leur taux de cholestérol augmenter de 7%.

Les chercheurs concluent que les principes actifs bénéfiques de la pomme (à savoir principalement la pectine et les polyphénols) ne sont pas conservés quand la pulpe des pommes est éliminée.
L'avis de NutritingAvec les jus de fruits, on perd en premier lieu une partie des fibres bénéfiques pour la santé, mais ce n’est pas tout…

Fruits entiersRécemment, les chercheurs de l’Université de Harvard ont mis en évidence qu’une consommation importante de fruits entiers diminuait le risque de diabète de type 2, alors que la consommation de jus de fruits augmentait ce risque.

En effet, en fabriquant un jus de fruits et en éliminant les fibres, on rend aussi le fructose des fruits plus rapidement absorbable par l’organisme. Ce fructose arrive alors trop rapidement au niveau du foie, qui ne sait pas l’utiliser correctement : une bonne partie est convertie en graisses, qui passent dans le sang et augmentent la résistance à l’insuline dans les tissus, et donc le risque de diabète.

Les jus de fruits ne peuvent donc pas remplacer les fruits, et ils doivent être consommés avec parcimonie !

Références :

Ravn-Haren G, Dragsted LO, Buch-Andersen T, Jensen EN, Jensen RI, Németh-Balogh M, Paulovicsová B, Bergström A, Wilcks A, Licht TR, Markowski J, Bügel S. Intake of whole apples or clear apple juice has contrasting effects on plasma lipids in healthy volunteers. Eur J Nutr. 2013 Dec;52(8):1875-89.
Muraki I, Imamura F, Manson JE, Hu FB, Willett WC, van Dam RM, Sun Q. Fruit consumption and risk of type 2 diabetes: results from three prospective longitudinal cohort studies. BMJ. 2013 Aug 28;347:f5001.

About Julien Venesson

Julien Venesson est expert indépendant en nutrition. Il est l'auteur des livres "Nutrition de la Force", "L'Assiette de la Force" et "GLUTEN, comment le blé moderne nous intoxique". Site officiel de Julien Venesson : http://www.julienvenesson.fr/

, , , , , , , , , , ,

Les commentaires sont fermés.