Certains antioxydants, les polyphénols, agiraient d’une manière synergique dans l’organisme lorsqu’ils sont consommés conjointement.

Un moyen simple et gratuit de doubler naturellement les défenses antioxydantes

Un moyen simple et gratuit de doubler naturellement les défenses antioxydantes

Les polyphénols, super antioxydants végétaux

Pomme oxydéeTout le monde a déjà fait l’expérience du phénomène d’oxydation après avoir coupé en deux une pomme ou un avocat : le noircissement caractéristique qui se produit au contact de l’air est en effet provoqué par l’oxydation directe du fruit par l’oxygène.
Pour éviter ce désagrément, on connait aussi l’astuce qui consiste à mettre un peu de jus de citron sur le fruit coupé : la vitamine C qu’il contient va fortement ralentir le processus d’oxydation, ce qui va préserver la jeunesse du végétal.

Les antioxydants les plus connus sont donc la vitamine C (antioxydant dans les milieux aqueux) et la vitamine E (antioxydant dans les milieux gras), mais il existe d’autres antioxydants beaucoup plus efficaces qui ne sont pas des vitamines : l’acide alpha-lipoïque, le Coenzyme Q10 ou les polyphénols tels que la curcumine (dans le curcuma), la quercétine (dans les pommes et les oignons) ou les catéchines (dans le thé).

Les effets des polyphénols sur la santé sont bien connus : ils participent à protéger nos artères et à diminuer le risque de maladies cardiaques, et même à diminuer le risque de certains cancers. Leur effet anti-inflammatoire naturel et sans effet secondaire intéresse de près la recherche pour le traitement des maladies, mais les polyphénols présentent plusieurs problèmes : ils ne sont pas toujours très bien absorbés par notre tube digestif et, de plus, une fois dans le sang, nos enzymes se chargent de les éliminer un petit peu trop rapidement pour les évacuer dans nos urines.

Mais tout pourrait changer grâce aux découvertes de chercheurs de l’Université de Laval (Québec, Canada).

Un polyphénol pour les décupler tous

Fraises et cannebergePour leur expérience, les chercheurs ont donné un mélange de polyphénols de fraises et de canneberge à des rats, à des doses environ équivalentes à la moitié des apports quotidiens en polyphénols d’un être humain qui mange régulièrement des fruits et légumes. Ils ont ensuite mesuré les niveaux de polyphénols et de leurs dérivés actifs (acide hydroxybenzoique glucuronide, catéchines glucornide et méthyl-catéchines glucuronide) circulant dans le sang des animaux.

Pommes et oignonsPar la suite, ils ont renouvelé la même expérience, mais en ajoutant à la mixture un peu de quercétine, un polyphénol trouvé en grande quantité dans les pommes et les oignons.
Résultat : les niveaux de polyphénols dans le sang ont été augmentés de 118 à 279% !

Les chercheurs pensent que la quercétine serait capable de ralentir les enzymes responsables de la destruction des autres polyphénols dans notre organisme.

Manger régulièrement des oignons et des pommes serait donc un moyen simple et efficace de doubler naturellement nos défenses antioxydantes.
L'avis de NutritingLes travaux de ce type sur les effets de synergie des polyphénols ne sont en fait pas nouveaux. L’association qui semble la plus prometteuse semble être celle de la quercétine avec les polyphénols du thé vert : d’autres études menées en laboratoire suggèrent que ce mélange pourrait combattre efficacement les cancers du sein et de la prostate.

Références :

Stéphanie Dudonné, Pascal Dubé, Geneviève Pilon, André Marette, Hélène Jacques, John Weisnagel, Yves Desjardins. Modulation of Strawberry/Cranberry Phenolic Compounds Glucuronidation by Co-Supplementation with Onion: Characterization of Phenolic Metabolites in Rat Plasma Using an Optimized µSPE–UHPLC-MS/MS Method. Journal of Agricultural and Food Chemistry 2014 62 (14), 3244-3256.

Wang P1, Vadgama JV, Said JW, Magyar CE, Doan N, Heber D, Henning SM. Enhanced inhibition of prostate cancer xenograft tumor growth by combining quercetin and green tea. J Nutr Biochem. 2014 Jan;25(1):73-80.

Moreira L1, Araújo I, Costa T, Correia-Branco A, Faria A, Martel F, Keating E. Quercetin and epigallocatechin gallate inhibit glucose uptake and metabolism by breast cancer cells by an estrogen receptor-independent mechanism. Exp Cell Res. 2013 Jul 15;319(12):1784-95.

About Julien Venesson

Julien Venesson est expert indépendant en nutrition. Il est l'auteur des livres "Nutrition de la Force", "L'Assiette de la Force" et "GLUTEN, comment le blé moderne nous intoxique". Site officiel de Julien Venesson : http://www.julienvenesson.fr/

, , , ,

Les commentaires sont fermés.