La vitamine D

La vitamine D joue un rôle essentiel dans le métabolisme du calcium dans l’organisme. On la surnomme souvent « vitamine du soleil » !

Qu’est-ce que la vitamine D ?

La vitamine D est une vitamine liposoluble, que l’on retrouve sous deux formes : la vitamine D2 (ou ergocalciférol) produite par les végétaux, et la vitamine D3 (ou cholécalciférol) produite par les animaux (et certains lichens), cette dernière étant la principale forme présente dans notre organisme. Elle possède la particularité de pouvoir être synthétisée par l’organisme, au niveau de la peau, à partir d’un dérivé de cholestérol sous l’action des rayons UVB du soleil, d’où elle tire d’ailleurs son surnom de « vitamine du soleil » : ceci en fait une vitamine un peu à part. Elle se comporte d’ailleurs quasiment comme une hormone, et peut être mise en réserve dans les graisses et le foie, pour être libérée en fonction des besoins de l’organisme. Une fois dans le corps, la vitamine D sera convertie dans sa forme active finale, appelée calcitriol.

À quoi sert-elle ?

item showcase image

La vitamine D est principalement connue pour son rôle majeur dans la santé des os. Elle participe en effet à la fois à améliorer l’absorption du calcium (et indirectement du phosphore), mais va aussi, avec la vitamine K2, être l'un des acteurs principaux du remodelage osseux (en libérant le calcium des parties vieillissantes de l’os, et via les autres mécanismes d’actions, en permettant de créer de nouvelles trames osseuses). En ce sens, elle contribue à garder les os en bonne santé.

Elle joue également un rôle dans le maintien du système immunitaire, et est essentielle au fonctionnement neuromusculaire.

Où la trouve-t-on ?

Il existe relativement peu d’aliments riches en vitamine D : on en trouve dans les poissons gras (saumon, maquereau, sardine, hareng, foie de morue), et dans une moindre mesure, dans le lait, le beurre, le fromage, etc.

 

De ce fait, l’alimentation ne permet de couvrir qu’une partie minime de nos besoins (de l’ordre de 10 à 20% maximum généralement), et le reste doit être couvert en s’exposant aux beaux jours au soleil (de mars à octobre, une vingtaine de minutes par jour, mais pas davantage pour ne pas attraper de coup de soleil), ou en se supplémentant en vitamine D pendant la saison froide (d’octobre à mars, dans l’hémisphère nord). En effet, pendant ces mois de saison froide, le soleil est trop « bas », et la longueur d’onde des rayons ultraviolets ne permet pas à la peau d’absorber la vitamine D.

Carence et excès

La vitamine D étant liposoluble et stockée dans l’organisme, elle peut être toxique à haute dose. Cependant, il semble que seules des doses supérieures à 10 000 UI/j  au long cours puissent avoir cet effet.

 

Les cas de carences ou de déficits, en revanche, sont beaucoup plus répandus : on estime qu’ils toucheraient jusqu’à 91% de la population française en hiver. En dehors des nouveau-nés, on pourrait donc conseiller des suppléments de vitamine D à tous les adultes pendant la saison froide.

 

Les personnes s’exposant insuffisamment au soleil, ou à la peau foncée, devraient également être attentives à leurs taux sanguins de vitamine D, et prendre des suppléments au besoin.

Il en va de même des personnes en surcharge pondérale. Ce sujet est assez complexe et pendant longtemps on ignorait pourquoi les personnes en surpoids étaient pratiquement systématiquement carencées en vitamine D, on sait aujourd’hui qu’il s’agit d’un ensemble de facteurs, parmi lesquels une dilution volumétrique de la vitamine D dans les tissus gras (abaissant la concentration de cette vitamine dans le sang) ainsi qu’une « séquestration » de vitamine D par les tissus adipeux qui, dans certains cas de figure (notamment en cas de résistance à l’insuline), n’est pas remis suffisamment rapidement en circulation dans le sang.

Enfin, la capacité de l’organisme à synthétiser la vitamine D diminuerait avec l’âge.

Le glossaire des minéraux

Le glossaire des vitamines

nutriting
contact@nutriting.com

Et oui, nous participons également (et évidemment) au contenu de ce site ! Ce contenu est le fruit d'un travail minutieux de collaboration des co-fondateurs de nutriting : Patrick, Julien et Thierry, avec l'appui de notre diététicien-nutritionniste Laurent.

Nos nouveaux articles,
nos promos…

Nos nouveaux articles, nos promos...

Pour ne rien rater de l'actualité nutriting, inscrivez-vous à notre newsletter !

Nous garantissons la confidentialité et la sécurité de vos données personnelles.