Le céleri, un aphrodisiaque naturel ?

Céleri

Originaire du bassin méditerranéen, le céleri branche et le céleri-rave ont pour ancêtre commun l’ache (ou ache des marais) qui poussait dans les zones humides d’Europe. Connu depuis l’Antiquité, l’ache était utilisé en Europe et en Asie à des fins médicinales et aromatiques. Grâce à un travail botanique, l’ache deviendra un véritable légume au cours du XVIème siècle. Il se répand alors dans le reste de l’Europe pour devenir un légume courant à partir du XIXème siècle.

Sa pleine saison s’étend de juillet à janvier !

(mais on le trouve sans soucis toute l’année sur nos étals)

Céleri

De la plante aromatique au légume
C’est en enterrant la plante au XVIème siècle, que des botanistes italiens parvinrent à blanchir et adoucir le goût de l’ache pour faire naître un véritable légume qui deviendra le céleri branche. Pour obtenir le céleri-rave, le travail consista à faire grossir sa racine.

Une grande famille
Le nom latin de l’ache, Apium, signifie « qui croît dans l’eau ». Ce terme était également utilisé pour désigner la livèche et le persil qui sont de proches cousins du céleri.

Les bienfaits du céleri

Céleri branche ou céleri-rave : des apports assez similaires

Le céleri se décline en 2 versions : une pour les tiges aériennes que l’on appelle le céleri branche, et une pour sa tige tubérisée sous-terraine que l’on appelle céleri-rave. Techniquement, il s’agit de la même espèce Apium graveolens, mais on utilise une variété spécifique (rapaceum) pour le céleri-rave.

Le céleri branche est très bien pourvu en vitamine B9, avec une teneur moyenne correspondant à 28,4% des VNR. Les autres vitamines représentent moins de 7% des VNR.

Hélas, une fois cuit, les dosages en vitamines s’effondrent. On retrouve à peu près les mêmes caractéristiques chez le céleri rave : cru, c’est également une source de vitamine B9 (avec environ 20% des VNR) et même de vitamine B6 avec presque 15% des VNR.

Céleri

Côtés minéraux, le céleri apporte une quantité notable de potassium, avec près de 20% des VNR pour le céleri branche, et 25% pour le céleri-rave. Le potassium résiste pour sa part assez bien à la cuisson.

Qu’il soit branche ou rave donc, les profils en vitamines et minéraux sont assez similaires. Le céleri-rave l’emporte d’une courte tête dans l’ensemble, sans compter un apport en fibres assez intéressant. Il est cependant moins riche en polyphénols que son alter-ego en branches.

Le céleri, un aphrodisiaque naturel contre la dysfonction sexuelle féminine ?

Le céleri est surtout connu pour ses composés aux propriétés anti-inflammatoires (apigénine, apiine…) et antioxydantes (acide p-coumarique, acide caféique, acide férulique, kempférol, etc.).

Dans certains pays, particulièrement en Iran, il a une longue et vieille tradition d’aliment aphrodisiaque. Néanmoins, cet usage traditionnel n’avait jamais vraiment été testé scientifiquement… jusqu’au mois de janvier 2021 !

Une équipe de chercheurs iraniens a ainsi mené une étude randomisée en double aveugle contre placebo sur 80 femmes atteintes de dysfonction sexuelle féminine, une pathologie très courante (qui touche environ 40% des femmes) qui est définie par diverses dysfonctions liées à l’orgasme, à l’intérêt sexuel et/ou à l’excitation sexuelle, ainsi que par l’incapacité à ressentir pleinement et sans douleur du plaisir durant l’acte sexuel.

Dans cette étude, 40 femmes se sont vues administrer 500 mg de graines de céleri, trois fois par jour, pendant 6 semaines, et 40 femmes un placebo.

Les résultats ont montré une amélioration significative du FSFI, le score de l’indice de la fonction sexuelle féminine, avec les graines de céleri par rapport au placebo, en améliorant notamment le désir sexuel, l’excitation, la lubrification et la douleur durant l’acte.

C’est la première étude du genre, et comme le disent les chercheurs eux-mêmes, il serait souhaitable qu’il y en ait d’autres afin de confirmer ces conclusions. Mais il se pourrait bien que l’usage traditionnel de cette plante soit vérifié par la Science !

Analyse nutritionnelle

Les données présentes dans les tableaux apportent une information sur la quantité moyenne pour 100 g net de céleri branche cru.

Composant Quantité %VNR
Eau 93,40 g
Protéines 0,63 g 1,26 %
Lipides <0,50 g
Acides gras saturés <0,01 g
Glucides 2,41 g 0,93 %
Sucre 1,30 g 1,44 %
Fibres 2,20 g
Vitamine Quantité %VNR
Provitamine A Béta-carotène 74,60 µg
Équivalent Vitamine A 12,43 µg 1,55 %
Vitamine B1 <0,015 mg
Vitamine B2 <0,01 mg
Vitamine B3 <0,10 mg
Vitamine B5 0,27 mg 4,50 %
Vitamine B6 0,052 mg 3,71 %
Vitamine B9 56,80 µg 28,40 %
Vitamine C 5,51 mg 6,89 %
Vitamine E <0,08 mg
Minéral Quantité %VNR
Calcium 46 mg 5,75 %
Cuivre 0,03 mg 3 %
Fer 0,06 mg 0 43 %
Iode  <20 µg
Magnésium 11 mg 2,93 %
Manganèse 0,08 mg 4 %
Phosphore 24 mg 3,43 %
Potassium 390 mg 19,50 %
Sodium 79 g
Zinc 0,09 mg 0,90 %
Chlorure 215 mg 26,88 %

En cuisine !

Cru ou cuit, le céleri peut se déguster de multiples façons. Du bâtonnet cru au gratin, passant par le smoothie, le céleri s’adapte à toutes vos envies. La saveur du céleri est particulièrement sapide, rappelant les bouillons. En conséquence, on le retrouve très souvent dans les soupes et les ragoûts, où il accentue la douceur de la viande et des fruits de mer. Et notamment la cuisine italienne d’où il est originaire.

Les petites astuces

Conservé dans un papier craft au réfrigérateur, votre céleri peut se conserver plusieurs semaines. Pour le céleri branche, vous pouvez également le conserver dans un verre d’eau froide.

Vous ne savez pas quoi faire de vos feuilles de céleri branche ? Optez pour la poudre de céleri qui viendra rehausser le goût de vos plats à merveille. Étalez vos feuilles sur une plaque sans les superposer, laissez-les à 60° pendant 6h au moins. Pilez vos feuilles avec une pincée de gros sel, et conservez votre poudre dans un récipient hermétique.

Recette céleri

Tour d’horizon des recettes autour du céleri

1. En apéritif : une recette américaine connue associe des branches de céleri remplies de beurre de cacahuètes sur lesquelles sont alignées des raisins secs. La touche croquante et légèrement amère du céleri équilibre le gras et le salé de la cacahuète, et le sucré des raisins secs.

2. En velouté ou en purée : le goût puissant et terreux du céleri peuvent en rebuter certains. Pourtant, avec de bonnes associations, vous pouvez apporter de la douceur à votre légume. Cuisinez le céleri en veloutés ou en purées onctueuses, associé à de la pomme de terre, des noix et des pommes. Ou optez pour la purée de céleri et fromage de chèvre. Vous allez vous réconcilier, c’est promis !

3. En ragoût : c’est l’ingrédient indispensable d’un plat en sauce réussi. Cuit lentement, le céleri prend un caractère plus doux et apporte de la profondeur aux viandes. On le retrouve par exemple dans la recette originale de la bolognaise et des lasagnes italiennes.

4. En dessert : aussi étonnant que ça puisse paraître, le céleri peut également se cuisiner en dessert. Michel Sarran propose à sa carte une tarte céleri-pomme. On peut aussi le décliner en glace ou en granité, accompagnant une salade de fraises ou confit au miel. À vos fourneaux !

La recette nutriting de Chef Félicie

Ce mois-ci, Félicie Toczé nous surprend et nous régale avec une poêlée de céleri branche en sauce tomate.

Pour finir, quelques vidéos de recettes pour l’inspiration !

Références

  1. Li MY, Hou XL, Wang F, Tan GF, Xu ZS, Xiong AS. Advances in the research of celery, an important Apiaceae vegetable crop. Crit Rev Biotechnol. 2018
  2. Mencherini T, Cau A, Bianco G, Della Loggia R, Aquino RP, Autore G. An extract of Apium graveolens var. dulce leaves: structure of the major constituent, apiin, and its anti-inflammatory properties. J Pharm Pharmacol. 2007
  3. Hessami K, Rahnavard T, et al. Treatment of women’s sexual dysfunction using Apium graveolens L. Fruit (celery seed): A double-blind, randomized, placebo-controlled clinical trial. J Ethnopharmacol. 2021

nutriting

contact@nutriting.com

Et oui, nous participons également (et évidemment) au contenu de ce site ! Ce contenu est le fruit d'un travail minutieux de collaboration des co-fondateurs de nutriting : Patrick, Julien et Thierry, avec l'appui de notre diététicien-nutritionniste Laurent.



Nos nouveaux articles,
nos promos…

Nos nouveaux articles, nos promos...

Pour ne rien rater de l'actualité nutriting, inscrivez-vous à notre newsletter !

Nous garantissons la confidentialité et la sécurité de vos données personnelles.