nuSpiruline

BIO & 100% pure

23.90 

  • 22,7 € dès 100€ d’achat (-5%)
  • 21,5 € dès 150€ d’achat (-10%)
  • 20,3 € dès 200€ d’achat (-15%)

Sans gluten, lactose, soja

Sans nanoparticules

Sans métaux lourds

Sans OGM & non irradié

Sans excipients

Végan

Notre spiruline BIO, 100% pure & séchée à basse température,
cultivée au cœur du site naturel d’Oonaiyur.

  • 100% BIO → Les algues sont cultivées en plein air, loin de toute pollution industrielle ou agricole, dans des conditions stables
  • 100% pure → Nous n’utilisons aucun excipient : nuSpiruline est composée uniquement de poudre de spiruline pure
  • Séchée à basse température → Pour garantir toutes ses qualités nutritives, notre spiruline est séchée à moins de 50°C, avec un temps de séchage le plus court possible (quelques secondes)
  • Riche en phycocyanines → 14% minimum garantie, avec une moyenne de 17% sur l’année, et jusqu’à 21% selon la période
  • Responsable → Un plan est mis en place pour garantir une gestion durable de l’eau et utiliser l’énergie solaire
  • Solidaire → Des initiatives sociales sont menées chaque année dans les villages et écoles aux alentours de la région d’Oonaiyur
  • Conditionnée et contrôlée en France → Nous garantissons un niveau de sécurité sans faille et une qualité optimale
  • Sans contaminants (microcystines, métaux lourds, pesticides, HAP, etc.) → Tous les contrôles nécessaires sont effectués par un laboratoire indépendant
  • Pas de dioxyde de titane ni de colorants → Aspect naturel de la couleur d’origine de la spiruline
  • Garanti sans gluten, ni OGM, ni nanoparticules, ni allergènes → 100% sûr et contrôlé

La spiruline est une micro-algue bleu-vert (ou cyanobactérie), vieille de plus de 3 milliards d’années, nommée ainsi en raison de sa forme spiralée.

 

Elle rentrerait dans la catégorie dite des « super-aliments », et sa principale fonction est d’entretenir l’énergie et le tonus et de renforcer la vitalité, tout en favorisant la résistance de l’organisme.

 

Déjà consommée dans l’antiquité par les Aztèques, c’est la NASA qui a commencé à la populariser en annonçant son projet de l’utiliser pour nourrir les astronautes dans l’espace, en raison de son profil nutritif très riche. Depuis, elle est notamment utilisée dans certains pays en développement pour lutter contre la malnutrition.

 

Cela est dû en premier lieu au fait que la spiruline est riche en protéines (60 g aux 100 g dans nuSpiruline), et qui plus est, en protéines complètes (c’est-à-dire possédant les 8 acides aminés essentiels) avec un excellent taux de digestibilité de 85,2% en moyenne1 (soit presque autant que les œufs par exemple, et beaucoup plus que d’autres sources végétales).

 

En ce sens, la spiruline constitue une bonne alternative pour les végétariens et les vegans, bien qu’elle ne puisse pas suffire pour couvrir à elle seule les besoins journaliers en protéines (il faudrait pour cela en avaler des dizaines de grammes), ou un bon complément pour les sportifs qui souhaitent conserver un bon niveau de masse maigre (muscles), en parallèle de leur alimentation. Peu calorique, mais à forte densité nutritionnelle, elle peut aussi s’avérer particulièrement intéressante en période de régime.

 

On prête un nombre incalculable de vertus à la spiruline. La vérité est que ces vertus n’ont pas toutes été prouvées scientifiquement (pas d’études cliniques sur des humains mais seulement sur des animaux ou in vitro, ou bien la qualité méthodologique de ces études est insuffisante). Nous avons épluché toute la littérature scientifique sur la spiruline (et nous sommes sans aucun doute parmi les seuls !), et voici ce qu’on peut en dire de manière sérieuse.

 

Concernant les sportifs justement, la spiruline pourrait aider à prévenir les dommages musculaires liés à une activité physique intense et répétée (bien que l’étude qui a mesuré cet effet soit assez légère2), et pourrait permettre une meilleure utilisation des lipides et retarder la survenue de l’épuisement pendant l’effort (l’étude en question étant plus convaincante, puisqu’utilisant un design dit en « cross-over » avec comparaisons inter-groupes3). Enfin, une dernière étude (essai randomisé en double aveugle4) a conclu à un léger effet anti-fatigue sous spiruline contre placebo.

 

La spiruline est riche en caroténoïdes et en phycocyanines, de petites molécules qui intéressent grandement la recherche scientifique, en particulier en raison de leur fort pouvoir antioxydant. Les chercheurs les étudient aussi pour leur potentiel effet neuroprotecteur, qui pourrait constituer une piste pour lutter contre les maladies neurodégénératives comme Alzheimer ou Parkinson. Les résultats sont prometteurs, même si pour l’heure la plupart des études ont été effectuées in vitro ou sur des animaux5,6,7.

 

La spiruline est également riche en acide gamma-linolénique (AGL), un acide gras insaturé de la famille des oméga-6 particulièrement rare à trouver dans une source alimentaire, qui jouerait un rôle pour la santé du système nerveux et aiderait à lutter contre le vieillissement cellulaire.

 

La spiruline aurait une action antivirale et stimulerait le système immunitaire en renforçant les défenses naturelles. Plusieurs études concluantes ont été faites in vitro ou sur des animaux8,9,10, mais surtout on dispose d’un RCT (Randomized Controlled Trial ou essai contrôlé randomisé en français) à plus fort niveau de preuve, indiquant une baisse du cholestérol total et une hausse de l’IL-2, une cytokine de la réponse immunitaire11.

 

La spiruline pourrait contribuer à réduire les triglycérides dans le sang, ainsi que la pression sanguine systolique et diastolique (tension artérielle), ce qui lui permettrait de jouer un rôle protecteur de la santé cardiovasculaire. On dispose à ce sujet de plusieurs essais ouverts (Open-Label Trial), moins rigoureux sur le plan scientifique12,13,14, mais surtout de 3 RCT (essais contrôlés randomisés), à plus fort niveau de preuve : celui cité précédemment11, et deux autres qui parviennent à des conclusions favorables concernant l’utilisation de la spiruline chez des patients hypertendus. Une baisse de la pression artérielle systolique est observée, ainsi qu’une amélioration de certains paramètres indicateurs de l’état des vaisseaux sanguins15,16.

 

La spiruline aurait une action de détoxification pour l’organisme. Ici encore majoritairement des études in vitro17, et un RCT associant spiruline et zinc, mais avec une seule comparaison inter-groupe parmi de nombreux paramètres mesurés18. Pour rester objectif, il faudrait donc davantage de recherches cliniques sur les humains pour confirmer cet aspect.

 

La spiruline pourrait aider à réguler la glycémie (taux de sucre dans le sang) et à améliorer la résistance à l’insuline, bien que les mécanismes d’action nécessitent des recherches complémentaires pour être compris19,20,21,22,23.

 

La spiruline aurait un effet positif sur la rhinite allergique, en réduisant significativement les symptômes classiques tels que les éternuements, l’écoulement nasal et la congestion nasale, ou encore les démangeaisons. Là encore, des investigations doivent encore être menées pour comprendre parfaitement les mécanismes d’action, mais la spiruline s’est en tout cas clairement montrée efficace, dans un RCT sérieux et qualitatif qui met nettement en évidence un bénéfice de la spiruline sur les symptômes cliniques de la rhinite allergique comparé à placebo24.

 

→ En résumé, la spiruline n’est peut-être pas l’aliment miracle que l’on veut parfois bien nous faire croire, et des recherches sérieuses doivent encore être menées, notamment chez les humains, pour prouver scientifiquement ses bienfaits. Il n’en demeure pas moins que cela reste un complément alimentaire particulièrement intéressant, ne serait-ce que de par sa teneur en caroténoïdes et en phycocyanines, molécules au fort pouvoir antioxydant très prometteuses.

Notre spiruline est cultivée dans la région du Chettinad, en Inde du Sud, en plein air et loin de toute pollution industrielle ou agricole. Puis elle est conditionnée et contrôlée en France, dans notre laboratoire certifié ISO 22000.

 

La culture de spiruline dans cette région de l’Inde a été initiée il y a une trentaine d’années par le gouvernement indien pour subvenir aux populations locales en malnutrition.

 

La spiruline provient en effet originellement de climats tropicaux, et nécessite certaines conditions de température et d’humidité pour bien se développer.

 

Il existe aujourd’hui un certain nombre de producteurs de qualité qui ont initié la culture de la spiruline de manière artificielle en France, mais les conditions climatiques sur l’Hexagone ne leur permettent pas de la cultiver toute l’année, à moins d’avoir recours à un éclairage artificiel et à du chauffage, débouchant malheureusement sur des prix incroyablement plus élevés.

 

La qualité est parfois très bonne, mais elle n’est en rien supérieure aux spirulines tropicales des fabricants historiques, telles que celle que nous utilisons.

 

Nous avons donc fait le choix d’opter pour une spiruline cultivée dans un pays où elle se développe naturellement, qui puisse rester compétitive en termes de prix et accessible au plus grand nombre, pour une qualité équivalente voire supérieure.

 

A ce sujet, les teneurs en nutriments (% de phycocyanines, de caroténoïdes et autres) sont garanties par les bonnes pratiques utilisées par notre fournisseur en Inde, qui fait figure de pionnier de la production de spiruline et l’un des premiers à avoir obtenu la certification BIO. Ces valeurs sont analysées et contrôlées par notre laboratoire français.

 

On lit d’ailleurs parfois des articles dénonçant qu’il n’existerait aucune charte BIO pour la spiruline en Europe, et donc a fortiori en France. Cela était effectivement vrai à une époque, et de nombreuses marques peu scrupuleuses en ont profité en jouant sur l’ambiguïté.

 

Mais depuis mai 2017, la spiruline est officiellement rentrée dans le champ d’application du règlement européen UE RCE n°889/2008 avec un cahier des charges dédié aux micro-algues, et peut donc légitimement revendiquer la certification BIO, comme tout autre denrée alimentaire.

 

Notre spiruline indienne est ainsi certifiée issue de l’Agriculture Biologique (AB) selon le règlement européen. Notre producteur est audité sur place chaque année par l’organisme français Ecocert, afin de renouveler ses certifications. Il est également certifié FSCC 22000, plus haut standard de sécurité alimentaire, et selon le cahier des charges allemand Naturland.

 

En clair, il ne s’agit pas d’une équivalence du référentiel indien, mais bien d’une certification BIO selon les exigences du référentiel européen.

 

Enfin, concernant les métaux lourds, des scandales avaient éclaté il y a quelques années à cause de spiruline bas de gamme produites au lac Texcoco au Mexique ou au lac Chenghai en Chine. Il est donc impératif aujourd’hui de s’assurer de la qualité de la spiruline, et la première condition est l’absence de pollution du lieu de culture.

 

Pour cette raison, nous avons choisi une ferme éloignée de toute pollution agricole et industrielle, et tous les contrôles nécessaires sont effectués par un laboratoire indépendant pour s’assurer de l’absence de métaux lourds, mais aussi d’autres contaminants (microcystines, pesticides, HAP, etc.). Pour finir, notre spiruline est bien sûr aussi garantie conforme à l’Arrêté Plantes et à la réglementation française.

IngrédientQuantité (100g)Quantité (6 comprimés)
Spiruline100 g3 g
dont Protéines (60%)60 g1,8 g
dont Phycocyanines (14%*)14 g420 mg

*Valeur minimale garantie

 

Ingrédient : Poudre de spiruline (Spirulina platensis) issue de l’agriculture biologique.

Prendre 4 à 6 comprimés par jour, avec un grand verre d’eau.

 

En complément d’une alimentation variée et équilibrée, la spiruline peut être utilisée aussi bien en cure (notamment en cas de fatigue passagère) que toute l’année.

 

Précautions d’emploi :

 

Comme avec de nombreux aliments, l’utilisation de la spiruline peut nécessiter quelques précautions, relatives aux cas particuliers décrits ci-dessous.

 

Grossesse

 

Il est recommandé aux femmes enceintes ou allaitantes de consulter un professionnel de santé avant toute complémentation.

 

Vitamine B12

 

Les différentes études réalisées jusqu’à présent concernant la disponibilité de la vitamine B12 contenue dans la spiruline suggèrent qu’elle ne constitue probablement pas une source satisfaisante pour cette vitamine25,26,27,28,29,30. En cas de non-consommation de produits d’origine animale, il est donc indispensable d’avoir recours à une complémentation en vitamine B12.

 

Fer

 

En l’état actuel des données scientifiques concernant l’impact de la spiruline sur l’absorption de ce minéral31,32, ce complément ne devrait pas être utilisé dans l’intention de traiter une carence en fer. Ce type de carence, une fois objectivée par un bilan sanguin, pourra être corrigée, selon les recommandations du médecin, par l’alimentation ou un complément de fer. La consommation de spiruline devra alors se faire à distance des aliments ou compléments riches en fer.

 

Hépatite B et C

 

Lors des phases aiguës de ces pathologies, il semble que la spiruline ralentisse le retour à la normale de certains marqueurs de souffrance hépatique33. Il est donc préférable de faire réaliser un bilan des enzymes hépatiques (alanine aminotransférase et aspartate aminotransférase) avant d’envisager une complémentation en spiruline.

 

Phénylcétonurie

 

La spiruline étant riche en acides aminés indispensables dont la phénylalanine, elle est déconseillée aux personnes souffrant de phénylcétonurie.

  1. Devi et al. Measurement of protein digestibility in humans by a dual-tracer method. Am J Clin Nutr. 2018 Jun 1;107(6):984-991. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29771297
  2. Lu HK et al. Preventive effects of Spirulina platensis on skeletal muscle damage under exercise-induced oxidative stress. Eur J Appl Physiol. 2006 Sep;98(2):220-6. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16944194
  3. Kalafati M et al. Ergogenic and antioxidant effects of spirulina supplementation in humans. Med Sci Sports Exerc. 2010 Jan;42(1):142-51. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20010119
  4. Johnson et al. A randomized, double blind, placebo controlled study of spirulina supplementation on indices of mental and physical fatigue in men. Int J Food Sci Nutr. 2016;67(2):203-6. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26888417
  5. Romay Ch et al. C-phycocyanin: a biliprotein with antioxidant, anti-inflammatory and neuroprotective effects. Curr Protein Pept Sci. 2003 Jun;4(3):207-16. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12769719
  6. Bermejo-Bescós P et al. Neuroprotection by Spirulina platensis protean extract and phycocyanin against iron-induced toxicity in SH-SY5Y neuroblastoma cells. Toxicol In Vitro. 2008 Sep;22(6):1496-502. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18572379
  7. Farooq SM et al. C-phycocyanin confers protection against oxalate-mediated oxidative stress and mitochondrial dysfunctions in MDCK cells. PLoS One. 2014 Apr 1;9(4):e93056. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24691130
  8. Pugh ND et al. Oral administration of a Spirulina extract enriched for Braun-type lipoproteins protects mice against influenza A (H1N1) virus infection. Phytomedicine. 2015 Feb 15;22(2):271-6. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25765832
  9. Hayashi K et al. A natural sulfated polysaccharide, calcium spirulan, isolated from Spirulina platensis: in vitro and ex vivo evaluation of anti-herpes simplex virus and anti-human immunodeficiency virus activities. AIDS Res Hum Retroviruses. 1996 Oct 10;12(15):1463-71. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8893054
  10. Hirahashi T et al. Activation of the human innate immune system by Spirulina: augmentation of interferon production and NK cytotoxicity by oral administration of hot water extract of Spirulina platensis. Int Immunopharmacol. 2002 Mar;2(4):423-34. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11962722
  11. Park HJ et al. A randomized double-blind, placebo-controlled study to establish the effects of spirulina in elderly Koreans. Ann Nutr Metab. 2008;52(4):322-8. doi: 10.1159/000151486. Epub 2008 Aug 19. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18714150
  12. Mazokopakis EE et al. The hypolipidaemic effects of Spirulina (Arthrospira platensis) supplementation in a Cretan population: a prospective study. J Sci Food Agric. 2014 Feb;94(3):432-7. doi: 10.1002/jsfa.6261. Epub 2013 Jul 10. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23754631
  13. Patricia V Torres-Duran et al. Antihyperlipemic and antihypertensive effects of Spirulina maxima in an open sample of mexican population: a preliminary report. Lipids Health Dis. 2007; 6: 33. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2211748/
  14. Eun Hee Lee et al. A randomized study to establish the effects of spirulina in type 2 diabetes mellitus patients. Nutr Res Pract. 2008 Winter; 2(4): 295–300. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2788188/
  15. Miczke et al. Effects of spirulina consumption on body weight, blood pressure, and endothelial function in overweight hypertensive Caucasians: a double-blind, placebo-controlled, randomized trial.Eur Rev Med Pharmacol Sci. 2016;20(1):150-6. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26813468
  16. Martínez-Sámano et al. Spirulina maxima Decreases Endothelial Damage and Oxidative Stress Indicators in Patients with Systemic Arterial Hypertension: Results from Exploratory Controlled Clinical Trial. Mar Drugs. 2018 Dec 8;16(12). https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30544795
  17. Qishen P et al. Radioprotective effect of extract from Spirulina platensis in mouse bone marrow cells studied by using the micronucleus test. Toxicol Lett. 1989 Aug;48(2):165-9.  https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/2505406
  18. Misbahuddin et al. Efficacy of spirulina extract plus zinc in patients of chronic arsenic poisoning: a randomized placebo-controlled study.Clin Toxicol (Phila). 2006;44(2):135-41. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16615668
  19. Jarouliya U et al. Alleviation of metabolic abnormalities induced by excessive fructose administration in Wistar rats by Spirulina maxima. Indian J Med Res. 2012 Mar;135:422-8. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22561632
  20. Ou Y et al. Antidiabetic potential of phycocyanin: effects on KKAy mice. Pharm Biol. 2013 May;51(5):539-44. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23368938
  21. Mani et al. Studies on the long-term effect of Spirulina supplementation on serum lipid profile and glycated proteins in NIDDM patients. J. Nutraceuticals Funct. Med. Foods, 2: 25-32. 2000. https://www.tandfonline.com/doi/abs/10.1300/J133v02n03_03
  22. Kaur et al. Effect of supplementation of spirulina on blood glucose and lipid profile of the non-insulin dependent diabetic male subjects. Asian Journal Of Dairy and Food Research. 2008 (27):202-208. https://arccjournals.com/journal/asian-journal-of-dairy-and-food-research/ARCC2659
  23. Alam et al. Efficacy of Spirulina (Tahlab) in Patients of Type 2 Diabetes Mellitus (Ziabetus Shakri) – A Randomized Controlled Trial. J Diabetes Metab 2016, 7:10. https://www.longdom.org/open-access/efficacy-of-spirulina-tahlab-in-patients-of-type-2-diabetes-mellitusziabetus-shakri–a-randomized-controlled-trial-2155-6156-1000710.pdf
  24. Cingi et al. The effects of spirulina on allergic rhinitis. Eur Arch Otorhinolaryngol. 2008 Oct;265(10):1219-23. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18343939
  25. Herbert et al. Spirulina and vitamin B 12. JAMA. 1982 Dec 17;248(23):3096-7. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/6815345
  26. Herbert. Vitamin B-12: plant sources, requirements, and assay. Am J Clin Nutr. 1988 Sep;48(3 Suppl):852-8. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/3046314
  27. Watanabe et al. Pseudovitamin B(12) is the predominant cobamide of an algal health food, spirulina tablets. J Agric Food Chem. 1999 Nov;47(11):4736-41. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10552882
  28. Watanabe et al. Characterization and bioavailability of vitamin B12-compounds from edible algae. J Nutr Sci Vitaminol (Tokyo). 2002 Oct;48(5):325-31. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12656203
  29. van den Berg et al. Vitamin B-12 content and bioavailability of spirulina and nori in rats. The Journal of Nutritional Biochemistry Volume 2, Issue 6, June 1991, Pages 314-318. https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/095528639190073E
  30. Dagnelie et al. Vitamin B-12 from algae appears not to be bioavailable. Am J Clin Nutr. 1991 Mar;53(3):695-7. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/2000824
  31. Selmi et al. The effects of Spirulina on anemia and immune function in senior citizens. Cell Mol Immunol. 2011 May;8(3):248-54. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21278762
  32. Suliburska et al. Effect of Spirulina maxima Supplementation on Calcium, Magnesium, Iron, and Zinc Status in Obese Patients with Treated Hypertension. Biol Trace Elem Res. 2016 Sep;173(1):1-6. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26779620
  33. Băicuş et al. Chronic viral hepatitis, the treatment with spiruline for one month has no effect on the aminotransferases. Rom J Intern Med. 2002;40(1-4):89-94. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15526544
Avantages
  • 100% BIO → Les algues sont cultivées en plein air, loin de toute pollution industrielle ou agricole, dans des conditions stables
  • 100% pure → Nous n’utilisons aucun excipient : nuSpiruline est composée uniquement de poudre de spiruline pure
  • Séchée à basse température → Pour garantir toutes ses qualités nutritives, notre spiruline est séchée à moins de 50°C, avec un temps de séchage le plus court possible (quelques secondes)
  • Riche en phycocyanines → 14% minimum garantie, avec une moyenne de 17% sur l’année, et jusqu’à 21% selon la période
  • Responsable → Un plan est mis en place pour garantir une gestion durable de l’eau et utiliser l’énergie solaire
  • Solidaire → Des initiatives sociales sont menées chaque année dans les villages et écoles aux alentours de la région d’Oonaiyur
  • Conditionnée et contrôlée en France → Nous garantissons un niveau de sécurité sans faille et une qualité optimale
  • Sans contaminants (microcystines, métaux lourds, pesticides, HAP, etc.) → Tous les contrôles nécessaires sont effectués par un laboratoire indépendant
  • Pas de dioxyde de titane ni de colorants → Aspect naturel de la couleur d’origine de la spiruline
  • Garanti sans gluten, ni OGM, ni nanoparticules, ni allergènes → 100% sûr et contrôlé
Description

La spiruline est une micro-algue bleu-vert (ou cyanobactérie), vieille de plus de 3 milliards d’années, nommée ainsi en raison de sa forme spiralée.

 

Elle rentrerait dans la catégorie dite des « super-aliments », et sa principale fonction est d’entretenir l’énergie et le tonus et de renforcer la vitalité, tout en favorisant la résistance de l’organisme.

 

Déjà consommée dans l’antiquité par les Aztèques, c’est la NASA qui a commencé à la populariser en annonçant son projet de l’utiliser pour nourrir les astronautes dans l’espace, en raison de son profil nutritif très riche. Depuis, elle est notamment utilisée dans certains pays en développement pour lutter contre la malnutrition.

 

Cela est dû en premier lieu au fait que la spiruline est riche en protéines (60 g aux 100 g dans nuSpiruline), et qui plus est, en protéines complètes (c’est-à-dire possédant les 8 acides aminés essentiels) avec un excellent taux de digestibilité de 85,2% en moyenne1 (soit presque autant que les œufs par exemple, et beaucoup plus que d’autres sources végétales).

 

En ce sens, la spiruline constitue une bonne alternative pour les végétariens et les vegans, bien qu’elle ne puisse pas suffire pour couvrir à elle seule les besoins journaliers en protéines (il faudrait pour cela en avaler des dizaines de grammes), ou un bon complément pour les sportifs qui souhaitent conserver un bon niveau de masse maigre (muscles), en parallèle de leur alimentation. Peu calorique, mais à forte densité nutritionnelle, elle peut aussi s’avérer particulièrement intéressante en période de régime.

 

On prête un nombre incalculable de vertus à la spiruline. La vérité est que ces vertus n’ont pas toutes été prouvées scientifiquement (pas d’études cliniques sur des humains mais seulement sur des animaux ou in vitro, ou bien la qualité méthodologique de ces études est insuffisante). Nous avons épluché toute la littérature scientifique sur la spiruline (et nous sommes sans aucun doute parmi les seuls !), et voici ce qu’on peut en dire de manière sérieuse.

 

Concernant les sportifs justement, la spiruline pourrait aider à prévenir les dommages musculaires liés à une activité physique intense et répétée (bien que l’étude qui a mesuré cet effet soit assez légère2), et pourrait permettre une meilleure utilisation des lipides et retarder la survenue de l’épuisement pendant l’effort (l’étude en question étant plus convaincante, puisqu’utilisant un design dit en « cross-over » avec comparaisons inter-groupes3). Enfin, une dernière étude (essai randomisé en double aveugle4) a conclu à un léger effet anti-fatigue sous spiruline contre placebo.

 

La spiruline est riche en caroténoïdes et en phycocyanines, de petites molécules qui intéressent grandement la recherche scientifique, en particulier en raison de leur fort pouvoir antioxydant. Les chercheurs les étudient aussi pour leur potentiel effet neuroprotecteur, qui pourrait constituer une piste pour lutter contre les maladies neurodégénératives comme Alzheimer ou Parkinson. Les résultats sont prometteurs, même si pour l’heure la plupart des études ont été effectuées in vitro ou sur des animaux5,6,7.

 

La spiruline est également riche en acide gamma-linolénique (AGL), un acide gras insaturé de la famille des oméga-6 particulièrement rare à trouver dans une source alimentaire, qui jouerait un rôle pour la santé du système nerveux et aiderait à lutter contre le vieillissement cellulaire.

 

La spiruline aurait une action antivirale et stimulerait le système immunitaire en renforçant les défenses naturelles. Plusieurs études concluantes ont été faites in vitro ou sur des animaux8,9,10, mais surtout on dispose d’un RCT (Randomized Controlled Trial ou essai contrôlé randomisé en français) à plus fort niveau de preuve, indiquant une baisse du cholestérol total et une hausse de l’IL-2, une cytokine de la réponse immunitaire11.

 

La spiruline pourrait contribuer à réduire les triglycérides dans le sang, ainsi que la pression sanguine systolique et diastolique (tension artérielle), ce qui lui permettrait de jouer un rôle protecteur de la santé cardiovasculaire. On dispose à ce sujet de plusieurs essais ouverts (Open-Label Trial), moins rigoureux sur le plan scientifique12,13,14, mais surtout de 3 RCT (essais contrôlés randomisés), à plus fort niveau de preuve : celui cité précédemment11, et deux autres qui parviennent à des conclusions favorables concernant l’utilisation de la spiruline chez des patients hypertendus. Une baisse de la pression artérielle systolique est observée, ainsi qu’une amélioration de certains paramètres indicateurs de l’état des vaisseaux sanguins15,16.

 

La spiruline aurait une action de détoxification pour l’organisme. Ici encore majoritairement des études in vitro17, et un RCT associant spiruline et zinc, mais avec une seule comparaison inter-groupe parmi de nombreux paramètres mesurés18. Pour rester objectif, il faudrait donc davantage de recherches cliniques sur les humains pour confirmer cet aspect.

 

La spiruline pourrait aider à réguler la glycémie (taux de sucre dans le sang) et à améliorer la résistance à l’insuline, bien que les mécanismes d’action nécessitent des recherches complémentaires pour être compris19,20,21,22,23.

 

La spiruline aurait un effet positif sur la rhinite allergique, en réduisant significativement les symptômes classiques tels que les éternuements, l’écoulement nasal et la congestion nasale, ou encore les démangeaisons. Là encore, des investigations doivent encore être menées pour comprendre parfaitement les mécanismes d’action, mais la spiruline s’est en tout cas clairement montrée efficace, dans un RCT sérieux et qualitatif qui met nettement en évidence un bénéfice de la spiruline sur les symptômes cliniques de la rhinite allergique comparé à placebo24.

 

→ En résumé, la spiruline n’est peut-être pas l’aliment miracle que l’on veut parfois bien nous faire croire, et des recherches sérieuses doivent encore être menées, notamment chez les humains, pour prouver scientifiquement ses bienfaits. Il n’en demeure pas moins que cela reste un complément alimentaire particulièrement intéressant, ne serait-ce que de par sa teneur en caroténoïdes et en phycocyanines, molécules au fort pouvoir antioxydant très prometteuses.

Origine

Notre spiruline est cultivée dans la région du Chettinad, en Inde du Sud, en plein air et loin de toute pollution industrielle ou agricole. Puis elle est conditionnée et contrôlée en France, dans notre laboratoire certifié ISO 22000.

 

La culture de spiruline dans cette région de l’Inde a été initiée il y a une trentaine d’années par le gouvernement indien pour subvenir aux populations locales en malnutrition.

 

La spiruline provient en effet originellement de climats tropicaux, et nécessite certaines conditions de température et d’humidité pour bien se développer.

 

Il existe aujourd’hui un certain nombre de producteurs de qualité qui ont initié la culture de la spiruline de manière artificielle en France, mais les conditions climatiques sur l’Hexagone ne leur permettent pas de la cultiver toute l’année, à moins d’avoir recours à un éclairage artificiel et à du chauffage, débouchant malheureusement sur des prix incroyablement plus élevés.

 

La qualité est parfois très bonne, mais elle n’est en rien supérieure aux spirulines tropicales des fabricants historiques, telles que celle que nous utilisons.

 

Nous avons donc fait le choix d’opter pour une spiruline cultivée dans un pays où elle se développe naturellement, qui puisse rester compétitive en termes de prix et accessible au plus grand nombre, pour une qualité équivalente voire supérieure.

 

A ce sujet, les teneurs en nutriments (% de phycocyanines, de caroténoïdes et autres) sont garanties par les bonnes pratiques utilisées par notre fournisseur en Inde, qui fait figure de pionnier de la production de spiruline et l’un des premiers à avoir obtenu la certification BIO. Ces valeurs sont analysées et contrôlées par notre laboratoire français.

 

On lit d’ailleurs parfois des articles dénonçant qu’il n’existerait aucune charte BIO pour la spiruline en Europe, et donc a fortiori en France. Cela était effectivement vrai à une époque, et de nombreuses marques peu scrupuleuses en ont profité en jouant sur l’ambiguïté.

 

Mais depuis mai 2017, la spiruline est officiellement rentrée dans le champ d’application du règlement européen UE RCE n°889/2008 avec un cahier des charges dédié aux micro-algues, et peut donc légitimement revendiquer la certification BIO, comme tout autre denrée alimentaire.

 

Notre spiruline indienne est ainsi certifiée issue de l’Agriculture Biologique (AB) selon le règlement européen. Notre producteur est audité sur place chaque année par l’organisme français Ecocert, afin de renouveler ses certifications. Il est également certifié FSCC 22000, plus haut standard de sécurité alimentaire, et selon le cahier des charges allemand Naturland.

 

En clair, il ne s’agit pas d’une équivalence du référentiel indien, mais bien d’une certification BIO selon les exigences du référentiel européen.

 

Enfin, concernant les métaux lourds, des scandales avaient éclaté il y a quelques années à cause de spiruline bas de gamme produites au lac Texcoco au Mexique ou au lac Chenghai en Chine. Il est donc impératif aujourd’hui de s’assurer de la qualité de la spiruline, et la première condition est l’absence de pollution du lieu de culture.

 

Pour cette raison, nous avons choisi une ferme éloignée de toute pollution agricole et industrielle, et tous les contrôles nécessaires sont effectués par un laboratoire indépendant pour s’assurer de l’absence de métaux lourds, mais aussi d’autres contaminants (microcystines, pesticides, HAP, etc.). Pour finir, notre spiruline est bien sûr aussi garantie conforme à l’Arrêté Plantes et à la réglementation française.

Composition
IngrédientQuantité (100g)Quantité (6 comprimés)
Spiruline100 g3 g
dont Protéines (60%)60 g1,8 g
dont Phycocyanines (14%*)14 g420 mg

*Valeur minimale garantie

 

Ingrédient : Poudre de spiruline (Spirulina platensis) issue de l’agriculture biologique.

Conseils d'utilisation

Prendre 4 à 6 comprimés par jour, avec un grand verre d’eau.

 

En complément d’une alimentation variée et équilibrée, la spiruline peut être utilisée aussi bien en cure (notamment en cas de fatigue passagère) que toute l’année.

 

Précautions d’emploi :

 

Comme avec de nombreux aliments, l’utilisation de la spiruline peut nécessiter quelques précautions, relatives aux cas particuliers décrits ci-dessous.

 

Grossesse

 

Il est recommandé aux femmes enceintes ou allaitantes de consulter un professionnel de santé avant toute complémentation.

 

Vitamine B12

 

Les différentes études réalisées jusqu’à présent concernant la disponibilité de la vitamine B12 contenue dans la spiruline suggèrent qu’elle ne constitue probablement pas une source satisfaisante pour cette vitamine25,26,27,28,29,30. En cas de non-consommation de produits d’origine animale, il est donc indispensable d’avoir recours à une complémentation en vitamine B12.

 

Fer

 

En l’état actuel des données scientifiques concernant l’impact de la spiruline sur l’absorption de ce minéral31,32, ce complément ne devrait pas être utilisé dans l’intention de traiter une carence en fer. Ce type de carence, une fois objectivée par un bilan sanguin, pourra être corrigée, selon les recommandations du médecin, par l’alimentation ou un complément de fer. La consommation de spiruline devra alors se faire à distance des aliments ou compléments riches en fer.

 

Hépatite B et C

 

Lors des phases aiguës de ces pathologies, il semble que la spiruline ralentisse le retour à la normale de certains marqueurs de souffrance hépatique33. Il est donc préférable de faire réaliser un bilan des enzymes hépatiques (alanine aminotransférase et aspartate aminotransférase) avant d’envisager une complémentation en spiruline.

 

Phénylcétonurie

 

La spiruline étant riche en acides aminés indispensables dont la phénylalanine, elle est déconseillée aux personnes souffrant de phénylcétonurie.

Références
  1. Devi et al. Measurement of protein digestibility in humans by a dual-tracer method. Am J Clin Nutr. 2018 Jun 1;107(6):984-991. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29771297
  2. Lu HK et al. Preventive effects of Spirulina platensis on skeletal muscle damage under exercise-induced oxidative stress. Eur J Appl Physiol. 2006 Sep;98(2):220-6. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16944194
  3. Kalafati M et al. Ergogenic and antioxidant effects of spirulina supplementation in humans. Med Sci Sports Exerc. 2010 Jan;42(1):142-51. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20010119
  4. Johnson et al. A randomized, double blind, placebo controlled study of spirulina supplementation on indices of mental and physical fatigue in men. Int J Food Sci Nutr. 2016;67(2):203-6. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26888417
  5. Romay Ch et al. C-phycocyanin: a biliprotein with antioxidant, anti-inflammatory and neuroprotective effects. Curr Protein Pept Sci. 2003 Jun;4(3):207-16. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12769719
  6. Bermejo-Bescós P et al. Neuroprotection by Spirulina platensis protean extract and phycocyanin against iron-induced toxicity in SH-SY5Y neuroblastoma cells. Toxicol In Vitro. 2008 Sep;22(6):1496-502. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18572379
  7. Farooq SM et al. C-phycocyanin confers protection against oxalate-mediated oxidative stress and mitochondrial dysfunctions in MDCK cells. PLoS One. 2014 Apr 1;9(4):e93056. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24691130
  8. Pugh ND et al. Oral administration of a Spirulina extract enriched for Braun-type lipoproteins protects mice against influenza A (H1N1) virus infection. Phytomedicine. 2015 Feb 15;22(2):271-6. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25765832
  9. Hayashi K et al. A natural sulfated polysaccharide, calcium spirulan, isolated from Spirulina platensis: in vitro and ex vivo evaluation of anti-herpes simplex virus and anti-human immunodeficiency virus activities. AIDS Res Hum Retroviruses. 1996 Oct 10;12(15):1463-71. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8893054
  10. Hirahashi T et al. Activation of the human innate immune system by Spirulina: augmentation of interferon production and NK cytotoxicity by oral administration of hot water extract of Spirulina platensis. Int Immunopharmacol. 2002 Mar;2(4):423-34. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11962722
  11. Park HJ et al. A randomized double-blind, placebo-controlled study to establish the effects of spirulina in elderly Koreans. Ann Nutr Metab. 2008;52(4):322-8. doi: 10.1159/000151486. Epub 2008 Aug 19. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18714150
  12. Mazokopakis EE et al. The hypolipidaemic effects of Spirulina (Arthrospira platensis) supplementation in a Cretan population: a prospective study. J Sci Food Agric. 2014 Feb;94(3):432-7. doi: 10.1002/jsfa.6261. Epub 2013 Jul 10. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23754631
  13. Patricia V Torres-Duran et al. Antihyperlipemic and antihypertensive effects of Spirulina maxima in an open sample of mexican population: a preliminary report. Lipids Health Dis. 2007; 6: 33. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2211748/
  14. Eun Hee Lee et al. A randomized study to establish the effects of spirulina in type 2 diabetes mellitus patients. Nutr Res Pract. 2008 Winter; 2(4): 295–300. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2788188/
  15. Miczke et al. Effects of spirulina consumption on body weight, blood pressure, and endothelial function in overweight hypertensive Caucasians: a double-blind, placebo-controlled, randomized trial.Eur Rev Med Pharmacol Sci. 2016;20(1):150-6. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26813468
  16. Martínez-Sámano et al. Spirulina maxima Decreases Endothelial Damage and Oxidative Stress Indicators in Patients with Systemic Arterial Hypertension: Results from Exploratory Controlled Clinical Trial. Mar Drugs. 2018 Dec 8;16(12). https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30544795
  17. Qishen P et al. Radioprotective effect of extract from Spirulina platensis in mouse bone marrow cells studied by using the micronucleus test. Toxicol Lett. 1989 Aug;48(2):165-9.  https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/2505406
  18. Misbahuddin et al. Efficacy of spirulina extract plus zinc in patients of chronic arsenic poisoning: a randomized placebo-controlled study.Clin Toxicol (Phila). 2006;44(2):135-41. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16615668
  19. Jarouliya U et al. Alleviation of metabolic abnormalities induced by excessive fructose administration in Wistar rats by Spirulina maxima. Indian J Med Res. 2012 Mar;135:422-8. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22561632
  20. Ou Y et al. Antidiabetic potential of phycocyanin: effects on KKAy mice. Pharm Biol. 2013 May;51(5):539-44. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23368938
  21. Mani et al. Studies on the long-term effect of Spirulina supplementation on serum lipid profile and glycated proteins in NIDDM patients. J. Nutraceuticals Funct. Med. Foods, 2: 25-32. 2000. https://www.tandfonline.com/doi/abs/10.1300/J133v02n03_03
  22. Kaur et al. Effect of supplementation of spirulina on blood glucose and lipid profile of the non-insulin dependent diabetic male subjects. Asian Journal Of Dairy and Food Research. 2008 (27):202-208. https://arccjournals.com/journal/asian-journal-of-dairy-and-food-research/ARCC2659
  23. Alam et al. Efficacy of Spirulina (Tahlab) in Patients of Type 2 Diabetes Mellitus (Ziabetus Shakri) – A Randomized Controlled Trial. J Diabetes Metab 2016, 7:10. https://www.longdom.org/open-access/efficacy-of-spirulina-tahlab-in-patients-of-type-2-diabetes-mellitusziabetus-shakri–a-randomized-controlled-trial-2155-6156-1000710.pdf
  24. Cingi et al. The effects of spirulina on allergic rhinitis. Eur Arch Otorhinolaryngol. 2008 Oct;265(10):1219-23. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18343939
  25. Herbert et al. Spirulina and vitamin B 12. JAMA. 1982 Dec 17;248(23):3096-7. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/6815345
  26. Herbert. Vitamin B-12: plant sources, requirements, and assay. Am J Clin Nutr. 1988 Sep;48(3 Suppl):852-8. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/3046314
  27. Watanabe et al. Pseudovitamin B(12) is the predominant cobamide of an algal health food, spirulina tablets. J Agric Food Chem. 1999 Nov;47(11):4736-41. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10552882
  28. Watanabe et al. Characterization and bioavailability of vitamin B12-compounds from edible algae. J Nutr Sci Vitaminol (Tokyo). 2002 Oct;48(5):325-31. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12656203
  29. van den Berg et al. Vitamin B-12 content and bioavailability of spirulina and nori in rats. The Journal of Nutritional Biochemistry Volume 2, Issue 6, June 1991, Pages 314-318. https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/095528639190073E
  30. Dagnelie et al. Vitamin B-12 from algae appears not to be bioavailable. Am J Clin Nutr. 1991 Mar;53(3):695-7. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/2000824
  31. Selmi et al. The effects of Spirulina on anemia and immune function in senior citizens. Cell Mol Immunol. 2011 May;8(3):248-54. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21278762
  32. Suliburska et al. Effect of Spirulina maxima Supplementation on Calcium, Magnesium, Iron, and Zinc Status in Obese Patients with Treated Hypertension. Biol Trace Elem Res. 2016 Sep;173(1):1-6. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26779620
  33. Băicuş et al. Chronic viral hepatitis, the treatment with spiruline for one month has no effect on the aminotransferases. Rom J Intern Med. 2002;40(1-4):89-94. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15526544

Conditionnée et contrôlée en France
100% BIO
100% pure
Séchée à basse température (<50°C)
Riche en phycocyanines (14% minimum garantie – 17% en moyenne)
Sans contaminants (métaux lourds, microcystines, pesticides, HAP, etc.)

Mystère…
Utilisation d’intrants chimiques
Présence d’excipients et agents de charge
Séchée à haute température (+80°C)
Pauvre en phycocyanines (<10% en moyenne)
Pas d’analyses effectuées

0/5 (0 Reviews)
Voir l'attestation de confiance
  • Pour plus d'informations sur les caractéristiques du contrôle des avis et la possibilité de contacter l'auteur de l'avis, merci de consulter nos  GCU.
  • Aucune contrepartie n'a été fournie en échange des avis.
  • Les avis sont publiés et conservés pendant une durée de cinq ans.
  • Les avis ne sont pas modifiables : si un client souhaite modifier son avis, il doit contacter Avis Verifiés afin de supprimer l'avis existant, et en publier un nouveau .
  • Les motifs de suppression des avis sont disponibles ici.

4.9 /5

Calculé à partir de 15  avis client(s)

  • 1
    0
  • 2
    0
  • 3
    0
  • 4
    1
  • 5
    14
Trier l'affichage des avis :

Jean-pierre P. 29/06/2020 suite à une commande du 17/04/2020

5/5

Le prix fait nettement la différence avec une qualité qui me parait au dessus.

Cet avis vous a t-il été utile ? Oui 0 Non 0

Sophie D. 24/05/2020 suite à une commande du 21/04/2020

5/5

Rien à dire excellent produit

Cet avis vous a t-il été utile ? Oui 0 Non 0

Olivier F. 12/05/2020 suite à une commande du 06/04/2020

5/5

Bonne composition et prix correct

Cet avis vous a t-il été utile ? Oui 0 Non 0

Brice B. 02/05/2020 suite à une commande du 29/03/2020

5/5

Excellent !

Cet avis vous a t-il été utile ? Oui 0 Non 0

Josy B. 24/04/2020 suite à une commande du 15/03/2020

5/5

Très bon produit. Aucune allergie par rapport à d’autres marques utilisées par le passé . Merci

Cet avis vous a t-il été utile ? Oui 0 Non 0

UGS : 009SPI Catégorie :

Nos nouveaux articles, nos promos…

Pour ne rien rater de l’actualité nutriting,
inscrivez-vous à notre newsletter !

 

Paiement 100% Sécurisé

Les transactions effectuées sur ce site
sont totalement sécurisées par
les solutions Stripe et Paypal.

Expédition rapide

Toute commande passée avant midi
est expédiée le jour même
(jours ouvrés).

Livraison gratuite

À partir de 59€ pour la France,
89€ ou 119€ pour l’Europe,
179€ pour le reste du monde.
En savoir plus

Remises automatiques

5 % de remise dès 100€ d’achats,
10 % de remise dès 150€ d’achats,
15 % de remise dès 200€ d’achats.

Garantie

Garantie 30 jours
100% remboursé !
En savoir plus

Nos nouveaux articles, nos promos...

Pour ne rien rater de l'actualité nutriting, inscrivez-vous à notre newsletter !

Nous garantissons la confidentialité et la sécurité de vos données personnelles.