Une nouvelle étude semble confirmer que la sévérité de l’asthme serait dépendante de notre taux de vitamine D dans le sang… L’analyse de Nutriting.

La vitamine D améliore l’asthme

Vitamine-D-asthme-610x160

Le lien observé entre sévérité de l’asthme et taux de vitamine D

InhalateurDes chercheurs costaricains spécialisés en pneumologie travaillent depuis de nombreuses années à l’étude de l’asthme, de ses mécanismes, et des facteurs environnementaux qui influencent la maladie.

Leur dernière recherche, publiée dans le journal médical Allergy, Asthma and Immunology Research, a suivi 121 adultes asthmatiques pendant 4 semaines, et a examiné le lien entre la sévérité des symptômes de l’asthme et le taux de vitamine D dans le sang, indépendamment des traitements médicamenteux.

Résultat : Les chercheurs constatent que 91% des personnes qui ont déficit important en vitamine D (taux inférieur à 20 ng/mL) ont un asthme sévère, contre seulement 50% pour les personnes ayant un taux de vitamine D normal (supérieur à 30 ng/mL).
De plus, un taux élevé de vitamine D dans le sang était associé à un moindre risque d’hospitalisation ou d’admission aux urgences, à la suite de difficultés respiratoires.

Vitamine D et hypersensibilité bronchique

Vitamine DEn décembre 2008, des chercheurs japonais ont administré soit de la vitamine D3 (1200 UI par jour), soit un placebo, à 167 enfants âgés de 6 à 15 ans, pendant 4 mois.
Au bout de l’expérience, les chercheurs constatent que parmi les enfants ayant eu un diagnostic d’asthme par le passé, seulement 2 d’entre eux ont eu une crise d’asthme dans le groupe recevant la vitamine D (dans ce groupe, 51 enfants avaient eu un diagnostic d’asthme), contre 12 dans le groupe placebo (59 diagnostics d’asthme).

Pour les chercheurs, la vitamine D réduit l’hypersensibilité bronchique, et diminue l’inflammation des voies aériennes, ce qui expliquerait ses effets bénéfiques sur l’asthme.
L'avis de NutritingIl existe un nombre très important d’études qui ont montré un lien entre le taux de vitamine D dans le sang et la sévérité de l’asthme. Il s’agit pour l’essentiel d’études d’observation, dans lesquelles le lien de cause à effet n’est donc pas toujours démontré avec certitude.

Mais la prévalence du déficit en vitamine D atteignant plus de 80% de la population d’après l’Institut de Veille Sanitaire, les personnes touchées par l’asthme auraient vraisemblablement tout intérêt à faire contrôler leur taux de vitamine D dans le sang, et entamer une supplémentation si celui-ci est inférieur à 30 ng/mL.

Références :

Montero-Arias F, Sedó-Mejía G, Ramos-Esquivel A. Vitamin d insufficiency and asthma severity in adults from costa rica. Allergy Asthma Immunol Res. 2013 Sep;5(5):283-8.
Urashima M, Segawa T, Okazaki M, Kurihara M, Wada Y, Ida H. Randomized trial of vitamin D supplementation to prevent seasonal influenza A in schoolchildren. Am J Clin Nutr. 2010 May;91(5):1255-60.

About Julien Venesson

Julien Venesson est expert indépendant en nutrition. Il est l'auteur des livres "Nutrition de la Force", "L'Assiette de la Force" et "GLUTEN, comment le blé moderne nous intoxique". Site officiel de Julien Venesson : http://www.julienvenesson.fr/

, ,

Les commentaires sont fermés.