La vitamine K

La vitamine K est la vitamine de la coagulation sanguine par excellence. Où la trouver et quels sont ses bienfaits ?

Qu’est-ce que la vitamine K ?

La vitamine K est une vitamine liposoluble, qui tire sa lettre de son rôle essentiel dans la coagulation (K pour « koagulation » en allemand).

 

Elle existe sous différentes formes, dont les principales sont : la vitamine K1, ou phylloquinone, qui est apportée par l’alimentation ; la vitamine K2, ou ménaquinone, qui est produite par les bactéries du tube digestif, et que l’on peut aussi trouver dans certains aliments ; et la vitamine K3, ou ménadione, qui est une forme synthétique, potentiellement toxique et par conséquent interdite.

À quoi sert-elle ?

item showcase image

L’action la plus connue de la vitamine K est son rôle clé dans la coagulation sanguine (et plus spécifiquement la vitamine K1), mais elle joue également un rôle important dans la minéralisation osseuse (et plus spécifiquement la vitamine K2), en participant notamment à la fixation du calcium sur les os.

Où la trouve-t-on ?

La vitamine K1 se trouve dans l’alimentation, essentiellement dans les légumes verts (épinards, brocolis, crucifères, asperges, laitue, persil, artichauts, haricots, poireaux, petits pois, blettes, etc.), le panais, les carottes, mais aussi dans les myrtilles.

 

La vitamine K2 est en grande partie synthétisée par les bactéries intestinales, mais peut aussi se trouver dans certains aliments, comme les produits fermentés (fromages, yaourts, laits, natto, etc.), le foie, les huiles de poissons, etc.

Carence et excès

Les excès sont relativement rares et sans danger, la vitamine K n’étant pas beaucoup stockée par l’organisme.

La déficience en vitamine K1 (rare) entraîne des troubles de la coagulation dus à une baisse de l’activité des protéines procoagulantes et une augmentation du temps de coagulation provoquée. Dans les os, une déficience en vitamine K2 entraîne une diminution de la densité osseuse (via la sécrétion d’espèces d’ostéocalcine insuffisamment carboxylées) (ANSES).

Les besoins peuvent être accrus chez les nouveau-nés, les personnes ayant des problèmes d’absorption intestinale, les personnes âgées, les alcooliques chroniques, etc. Une surveillance médicale est alors nécessaire.

Le glossaire des vitamines

Le glossaire des minéraux

nutriting
contact@nutriting.com

Et oui, nous participons également (et évidemment) au contenu de ce site ! Ce contenu est le fruit d'un travail minutieux de collaboration des co-fondateurs de nutriting : Patrick, Julien et Thierry, avec l'appui de notre diététicien-nutritionniste Laurent.

Nos nouveaux articles,
nos promos…

Nos nouveaux articles, nos promos...

Pour ne rien rater de l'actualité nutriting, inscrivez-vous à notre newsletter !

Nous garantissons la confidentialité et la sécurité de vos données personnelles.