Quels sont les “bons” et les “mauvais” aliments ?

Alimentation

Vous nous avez posé vos questions. On y répond !

_

nutriting, c’est bien sûr une marque de compléments alimentaires formulés “aux petits oignons”. Au-delà, c’est aussi, année après année, la construction d’une relation de confiance avec nos clients, au travers notamment des questions par centaines qui nous sont adressées.

Vous trouverez désormais certaines de ces questions/réponses en ligne, car on se dit que les sujets couverts peuvent intéresser de nombreuses personnes, alors autant les partager !

En contrepartie, la nécessité d’avoir une approche très synthétique dans ce format peut nous conduire à simplifier certains aspects des sujets traités ou à ne pas référencer systématiquement nos propos.

Bonne lecture !

Quels sont les “bons” et les “mauvais” aliments ?

Il n’existe pas vraiment de “bons” ou de “mauvais” aliments. Il s’agit d’une simplification extrême de concepts complexes en nutrition qui mène à ces termes très préjudiciables.

Une approche culpabilisante

En effet, penser en terme binaire de bons ou mauvais aliments peut favoriser l’apparition de troubles du comportement alimentaire par des approches de type orthorexiques (l’obsession de ne manger que des aliments considérés comme « bons ») ou culpabilisantes.

Une notion très subjective

Par ailleurs, il n’existe aucune définition ni consensus sur ce que serait un bon ou un mauvais aliment, et de fait cette notion est très subjective et dépend de chacun.

Demandez à un vegan, un low carb, un crudivore et un adepte de la diète paléo ce que sont des bons et des mauvais aliments, et vous aurez des réponses très contradictoires !

Une notion très subjective

Tout est question de dose et de contexte

En revanche, on peut dire qu’il y a des aliments plus intéressants que d’autres, mais tout est toujours une question de contexte et de dosage, c’est vraiment une notion essentielle à comprendre.

En d’autres termes, on devrait plutôt se poser la question suivante :

Est-ce que dans le cadre de mon alimentation, cet aliment m’apporte plus de bénéfices que de nuisances, aux doses ingérées et dans les circonstances à cet instant ?

Un aliment peut avoir un effet profitable dans un dosage et un contexte donnés, et un effet plus délétère dans un autre dosage ou un autre contexte. On ne peut pas généraliser.

Quelques exemples

Le sucre, par exemple, est essentiel au sportif qui cherche à améliorer sa récupération et ses performances, alors que consommé en excès chez une personne sédentaire et en surpoids, il n’aura sans doute pas d’effets très souhaitables.

Enfin, certains aliments sont tolérés par les uns, mais pas par les autres. Ce n’est pas parce que vous êtes allergique ou intolérant à un aliment qu’il devient nécessairement mauvais pour tous.

Quelques critères pour y voir plus clair

Quelques critères pour y voir plus clair

Pour résumer, et si l’on devait se risquer à une définition, on dirait que les aliments qui sont « bons » pour nous sont ceux qui remplissent ces critères :

Ils sont importants pour nous aider à atteindre nos apports en macronutriments (protéines, glucides, lipides) et micronutriments essentiels (c’est généralement le cas des aliments denses nutritionnellement).

Ils sont facilement tolérables et digestibles dans les quantités habituellement ingérées. Il est évident que si vous êtes intolérant ou allergique à un aliment, il vaut mieux l’éviter.

Ils nous apportent du plaisir, ou a minima une certaine satisfaction, et sont en tout cas faciles à incorporer de façon régulière dans son alimentation. S’obliger à manger un aliment sous prétexte qu’il serait bon pour la santé alors que celui-ci nous déplaît risque de ne pas nous être profitable sur le long terme.

Ils ne nous font pas manger plus que de raison et en tout cas plus que nos besoins (comme c’est souvent le cas avec certains aliments trop transformés).

La notion de plaisir est essentielle

Les aliments qui ne remplissent pas ces critères ne sont cependant pas mauvais en soi, loin de là !

Certain peuvent être essentiels pour adhérer à un régime alimentaire : privez-vous trop longtemps de ces petits desserts que vous aimez tant, et attention au retour de bâton !

Et surtout n’oubliez pas que la notion de plaisir est essentielle, l’alimentation n’est pas qu’une question de nutrition.

nuShop

Vous aimez nos articles ?

Vous aimerez peut-être aussi nos compléments alimentaires !

Ultra haut de gamme : des formules innovantes et des ingrédients rigoureusement sélectionnés pour leur qualité ++

Et fabriqués en France 👍

On n’écrit pas des articles dans le but de vendre des produits, mais tellement de lecteurs passent à côté qu’on a décidé de les mettre davantage en avant, pour ceux que ça intéresse. Et puis, on ne peut quand même pas nous reprocher de proposer des produits au top ! 😉

nutriting

[email protected]

Et oui, nous participons également (et évidemment) au contenu de ce site ! Ce contenu est le fruit d'un travail minutieux de collaboration des co-fondateurs de nutriting : Patrick, Julien et Thierry, avec l'appui de notre diététicien-nutritionniste Laurent.



Nos nouveaux articles,
nos promos…

Nos nouveaux articles, nos promos...

Pour ne rien rater de l'actualité nutriting, inscrivez-vous à notre newsletter !

Nous garantissons la confidentialité et la sécurité de vos données personnelles.